Get natural !

infinity4

Texte d’Arnaud Cousergue

Source : https://kumafr.wordpress.com/2014/12/21/get-natural/

Traduction : Bujinkan Dôjô Montpellier

Dans le Bujinkan, tous les pratiquants connaissent Shizen no Kamae, mais la plupart ne comprennent pas réellement ce que cela signifie.

L’ensemble des connaissances martiales nous dit que c’est une « posture naturelle ». Mais c’est bien plus que cela, parce que être « naturel » est la chose la plus difficile à réaliser au monde.

La langue chinoise est plus précise sur ce sujet. En chinois, Shizen est Tsujan. Shizen est 自然 composé donc de 自 qui signifie littéralement « nez » mais ici signifie « soi-même » ; et 然 qui se traduit aujourd’hui par « ainsi », mais signifiait auparavant « brûler ».

Chozanshi* explique que « par extension, 自然 est venu à signifier « nature », quelque chose qui existe en soi, n’ayant rien à voir avec l’esprit ou la main de l’homme. « (Il) se fait sans commande, et toujours spontanément. »

La spontanéité est le but des arts martiaux, et c’est ce but que Hatsumi sensei veut que nous atteignons. Chozanshi ajoute : « Encore une fois, pour se déplacer avec spontanéité, l’artiste martial doit laisser faire son flux de chi (d’énergie) en effaçant de son esprit tous les choix prémédités. Ce faisant, il agira naturellement et de manière appropriée aux circonstances à portée de main« .

Être «naturel» n’est donc pas une tâche facile à réaliser. Et encore, « agir naturellement et de façon appropriée » devient possible, seulement si nos bases sont solides et ancrées nous.

Être naturel est proche de l’état bouddhiste de Shinnyo (真如), la nature ultime de toutes choses (तथता de Tathâta en Sanskrit). Sensei se réfère à elle en parlant de « Chô-kankaku », ou de la conscience infinie**.
Lorsque vous devenez un avec la nature, vous êtes la nature.

Ce sont votre instinct et votre inconscient qui doivent faire bouger votre corps, pas votre cerveau.


Joyeux Noël !
____________________
* Dans “The demon’s sermon on the martial arts”, ISBN9784770030184, Kodansha
** Dans “Advanced stick fighting”, p38, Kodansha